Forêts communales

Les forêts de Vich, d'une surface de 4,6 hectares, sont composées de petits massifs et de cordons boisés situés le long de la Serine. Ces bois riverains de la rivière ont une fonction de protection importante car ils permettent de stabiliser les berges contre les problèmes d'érosion et de glissement de terrain. Ils jouent également un rôle essentiel dans la composition du paysage.

Les essences principales sont aujourd'hui le hêtre, le chênes, l'aulne, le tilleul et le charme. Le frêne est atteint par la maladie de la Chalarose et dépérit.

Le Groupement forestier de la Serine (AGFORS) porte une attention régulière et fine à la gestion de ce patrimoine, vu la proximité que ces forêts ont avec les zones construites du village ou les espaces d'accueil. Les forestiers sécurisent les routes et les chemins contre des éventuelles chutes d'arbres pouvant endommager les infrastructures.

La forêt est le principal refuge de la faune sauvage. En règle générale, on coupe les bois arrivés à maturité mais la présence de vieux bois et de quelques arbres secs permettent d'accueillir des oiseaux nichant dans les cavités, d'insectes et de champignons du bois mort. La présence de buissons offre gîte et nourriture aux oiseaux et à des mammifères comme le chevreuil.

Le bois récolté est presque entièrement utilisé comme bois énergie. En tant que propriétaire forestier, Vich joue un rôle moteur dans l'utilisation et la valorisation du bois de la région.

Liens utile